Journaux.fr  
chargement...
  COMPTE
  PANIER
   

Carto
N° 62 du 16 novembre 2020 L7344


Carto

DESCRIPTIF

La revue CARTO a l’ambition de lire et expliquer l’actualité internationale grâce aux cartes. Un défi énorme, mais passionnant, relevé tous les deux mois par la rédaction du magazine, dont deux cartographes et une quinzaine d’auteurs et d’analystes (géographes, historiens, politologues, etc.).Sur la forme, CARTO s’articule autour d’un dossier principal présentant un pays (la Chine, la France, le Japon, la Russie, etc.) ou une thématique transversale (les migrants en Europe, la mondialisation…) en une dizaine de documents (cartes et graphiques) parfois réalisés en partenariat avec une maison d’édition ou un centre de recherche. D’autres sections du magazine suivent la même logique : la « Carte blanche », réalisée par l’Atelier de cartographie de Sciences Po, les « Grandes batailles » (avec les éditions Tallandier) et les pages « Histoire », qui montrent les plus beaux trésors cartographiques de la Bibliothèque nationale de France (avec la BnF).La section « L’actualité vue par les cartes » est le corps principal de CARTO. Après un bouclage (et plusieurs jours de réflexion), l’équipe éditoriale discute des sujets à aborder : le sommaire des pages « Actualité » est ainsi défini. C’est alors un long processus de recherches qui commence pour penser la mise en page, avoir des éléments pour la réalisation cartographique et l’écriture des textes. La section « Environnement » – qui aborde des thématiques sur l’énergie, les mers et les océans, les déchets, les défis futurs, etc. – est définie de la même façon. CARTO possède également des parties originales et pédagogiques : « L’œil du carto » et « Insolito carto ».CARTO est, on l’aura compris, un magazine unique dans le paysage éditorial français ; il est le seul à « faire honneur » à la carte, à la mettre au cœur de la réflexion géopolitique, celle-ci devant se lire de manière indépendante du texte qui l’accompagne. Elle n’est pas une simple illustration. Sans elle, il nous serait impossible de comprendre le monde et les enjeux de demain.

Partager
 
  Article épuisé

En version papier

Numero épuisé
 

En version papier

Achetez dès aujourd'hui les numéros suivants de "Carto"

Pre achat

DANS LE MEME RAYON

Journaux.fr

Carto

N° 62 du 16 novembre 2020


Carto

DESCRIPTIF

La revue CARTO a l’ambition de lire et expliquer l’actualité internationale grâce aux cartes. Un défi énorme, mais passionnant, relevé tous les deux mois par la rédaction du magazine, dont deux cartographes et une quinzaine d’auteurs et d’analystes (géographes, historiens, politologues, etc.).Sur la forme, CARTO s’articule autour d’un dossier principal présentant un pays (la Chine, la France, le Japon, la Russie, etc.) ou une thématique transversale (les migrants en Europe, la mondialisation…) en une dizaine de documents (cartes et graphiques) parfois réalisés en partenariat avec une maison d’édition ou un centre de recherche. D’autres sections du magazine suivent la même logique : la « Carte blanche », réalisée par l’Atelier de cartographie de Sciences Po, les « Grandes batailles » (avec les éditions Tallandier) et les pages « Histoire », qui montrent les plus beaux trésors cartographiques de la Bibliothèque nationale de France (avec la BnF).La section « L’actualité vue par les cartes » est le corps principal de CARTO. Après un bouclage (et plusieurs jours de réflexion), l’équipe éditoriale discute des sujets à aborder : le sommaire des pages « Actualité » est ainsi défini. C’est alors un long processus de recherches qui commence pour penser la mise en page, avoir des éléments pour la réalisation cartographique et l’écriture des textes. La section « Environnement » – qui aborde des thématiques sur l’énergie, les mers et les océans, les déchets, les défis futurs, etc. – est définie de la même façon. CARTO possède également des parties originales et pédagogiques : « L’œil du carto » et « Insolito carto ».CARTO est, on l’aura compris, un magazine unique dans le paysage éditorial français ; il est le seul à « faire honneur » à la carte, à la mettre au cœur de la réflexion géopolitique, celle-ci devant se lire de manière indépendante du texte qui l’accompagne. Elle n’est pas une simple illustration. Sans elle, il nous serait impossible de comprendre le monde et les enjeux de demain.

Contact | Conditions générales | FAQ | RSS
© Copyright journaux.fr 2020. Tous droits réservés